Partagez | 
 

 elijah → and i'm not even sorry

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

En savoir plus sur moi

★ AGE : : 32
★ MESSAGES : : 13
★ AVATAR : : Charlie Hunnam

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: elijah → and i'm not even sorry   Jeu 28 Mai - 22:45

Elijah Valentine
Nom complet + Elijah Christopher Valentine Date et lieu de naissance + 8 décembre 1984 à Sydney, AustralieAge + 30 ans Nationalité + Australien Origines + Australiennes Métier/Etudes + Mécanicien, mais son historique est bien remplie de trucs pas très nets Orientation sexuelle + Hétérosexuel Situation amoureuse + Célibataire, bien qu'il ne décroche pas de son ex. Groupe + help myself

CARACTERE : Elijah est quelqu'un de plutôt renfermé. Il ne parle pas vraiment de ses sentiments, et a tendance à faire passer ceux des autres avant les siens. Il est rare de l'entendre se lamenter, toutefois il a la mèche courte quand certaines choses lui déplaisent. Assez colérique et surtout particulièrement agressif, il a tendance à facilement sortir les poings. C'est un type travaillant, quand il fait quelque chose il s'investit à 100%. Il a tendance à se foutre dans le pétrin et faire de mauvais choix, il n'est pas très responsable malgré son âge. Ça ne l'empêche pas d'être quelqu'un d'excessivement loyal et protecteur envers ceux qu'il aime, sa soeur en particulier. Il est très jaloux et possessif, et ne se gêne pas pour le montrer. Il est orgueilleux et rancunier et déteste devoir admettre qu'il a tort. Toutefois, au fond il n'est pas si méchant. Quand il s'ouvre - ce qui est plutôt rare - on peut découvrir quelqu'un de dévoué, aimant et plutôt drôle, même. Encore là, il faut arriver à briser sa carapace, ce qui est assez complexe puisque c'est un loup solitaire. Il fuie beaucoup la compagnie des autres.

HABITUDES / ANECDOTES : il boit son café noir, et rien que ça. il n'a absolument aucun intérêt envers les cafés de spécialité ♦️ il est très proche de sa soeur. ne parlant plus à son père et sa mère étant décédée depuis qu'il a quinze ans, il la considère comme sa seule famille et ferait n'importe quoi pour elle. ♦️ toujours accroché à son ex, il passe son temps à la boîte de strip-tease où elle travaille pour la surveiller. ♦️ il n'a jamais pleuré à la mort de sa mère, considérant ça comme un acte de faiblesse. d'ailleurs, il a été très affecté par sa mort mais n'en a jamais parlé. ♦️ il s'entraîne beaucoup, ça l'aide à maîtriser sa colère. d'ailleurs, il a une sacré carrure. ♦️ il fume la cigarette comme un pompier ainsi que le cigare quand il en a les moyens. sinon il s'en tient aux clopes. ♦️ il lui arrive encore de fumer des joints et ne dit jamais non à une ligne de cocaïne, même s'il a fait une cure de désintoxication. ♦️ il lui arrive d'abuser de l'alcool quand il est déprimé. saoul, il est violent et perd totalement ses inhibitions. ♦️ il déteste l'odeur de la cannelle, ça lui donne des nausées. ♦️
I'ts my life
Pendant les cinq premières années de ma vie, j’ai été enfant unique. Je ne peux pas dire que ça me plaisait particulièrement, c’était plutôt long de n’avoir personne avec qui jouer. Surtout que j’étais un enfant particulièrement turbulent. De ceux qui aiment bien faire des bêtises, particulièrement. Quand mes parents m’ont annoncé que j’allais avoir un petit frère ou une petite sœur, j’étais fou de joie. Mes parents ont voulu garder la surprise jusqu’à la fin. Je rêvais d’un petit frère avec qui je pourrais faire les quatre cent coups, sur qui je pourrais mettre le blâme de mes bêtises. Lorsqu’Abbadon est arrivée, j’étais un petit peu déçu que ce soit une fille, je dois dire. J’ai vite appris à l’aimer, toutefois.

1.
« Maman! Maman! Est-ce que tu me laisses la prendre? » Je regarde ma mère assise dans la chaise berçante, s’occupant de ma petite sœur minuscule dans ses bras. Depuis qu’elle est née, je ne cesse de traîner devant la chambre du petit bébé, attendant qu’elle grandisse pour pouvoir enfin jouer avec elle. « Elijah, arrête de parler aussi fort, elle ne s’endormira jamais. » Je soupire, tapant du pied. « Mais je veux la prendre, moi aussi. Vous ne me laissez jamais la prendre. » Mon père entre dans la pièce et me regarde d’un air strict. Je soupire, ennuyé. « Eli, si tu ne te calmes pas, tu vas aller dans ta chambre. » Je pousse un long soupir ennuyé, et après concertation, mes parents décident enfin de me donner l’autorisation de prendre ma petite sœur dans mes bras. Assis sagement sur la chaise, ma mère me tend le minuscule bébé que je garde précieusement contre moi. « Tu vas lui faire attention, à ta sœur? » Mon père me regarde, il a un léger sourire aux lèvres en m’observant. « Oui, très! Je vais la protéger des méchants, tout le temps! » Mes parents rient un peu et moi je continue de bercer le poupon. Je me suis promis ce jour-là de m’occuper de ma sœur, et jusqu’à présent j’ai toujours tenu ma promesse.

2.
Il y a quelques temps déjà que je me doute que maman ne va pas bien. Elle est plus fatiguée, elle est plus souvent malade pour n’importe quoi. Finalement, elle est allée voir un médecin. Les nouvelles n’ont pas été très positives apparemment. Nous sommes assis sur le canapé du salon, Abbadon est à côté de moi et mon père est debout avec ma mère, il a posé son bras sur elle, sa main caressant son dos. Mon père se racle la gorge, le ton est grave. Je suis nerveux, j’ai l’impression que ce sera grave. « Les enfants, votre mère est allée chez le médecin et nous avons eu les résultats des tests. » Ma mère semble nerveuse, elle se tord les doigts, joignant ses mains. « Maman a un cancer, mais ne vous inquiétez pas, tout ira bien. » La nouvelle me frappe comme si j’avais reçu un coup de poing à la figure. Mon père est bien droit et je vois que la nouvelle est douloureuse pour lui aussi. Abba’ se jette dans mes bras et se met à pleurer. Je ne me permets pas de le faire, me contentant de la cajoler, mon regard rivé sur mes parents alors que ma sœur sanglote dans mes bras.  Nos parents s’éloignent un instant pour discuter, et je reste au salon avec ma petite sœur. « T’en fais pas, Abba’, maman a dit que tout ira bien. » Du haut de mes quatorze ans, j’essaie de réconforter ma sœur. Pourtant, au fil du temps, avec la chimiothérapie qui ne se passe pas exactement comme on le souhaiterait, je vois bien que les choses n’iront pas bien.

3.
Je regarde silencieusement les ambulanciers qui sortent le brancard de la chambre de mes parents. Malgré le gros sac noir qui ressemble à un sac à ordures, je sais que c’est ma mère qu’ils emmènent. J’ai la gorge nouée, je vois bien que Papa se retient aussi pour ne pas pleurer. Hier soir, quand je lui au souhaité bonne nuit, ça se voyait bien qu’elle était prête à partir. Qu’elle avait perdu son combat qu’elle menait avec acharnement depuis un an déjà. J’ai beau tenter de rester fort, je finis par aller m’enfermer dans ma chambre sans dire un mot. À partir de ce moment-là, je me suis mis à ne plus parler beaucoup. J’ai commencé peu de temps à près à fréquenter les cancres et des personnes un peu moins recommandables à l’école. J’ai commencé à fumer la cigarette, et pas que ça. J’ai découvert le cannabis, fumant des pétards avec des adolescents plus âgés que moi, qui n’avait que quinze ans à l’époque. Les disputes ont commencé à être plus fréquentes avec mon père. Abba s’est plongée dans ses études, se consacrant à avoir des bonnes notes. Elle voulait devenir médecin pour sauver des vies. De mon côté, mes notes chutaient à une vitesse affolante.

4.
J’ai dix-sept ans lorsqu’on me renvoie de l’école. J’attends en dehors du bureau du proviseur, celui-ci s’entretient avec mon père, lui expliquant pourquoi je suis renvoyé. Ils m’ont trouvé à vendre de la drogue aux plus jeunes de l’école. Des ados de l’âge d’Abba, même. Elle n’a jamais pris de drogue, je trouve qu’elle est encore trop jeune, mais pourtant lorsque je quitte la maison un an plus tard, c’est moi qui roule son premier joint. Ça n’a pas duré bien longtemps, qu’Abba me suive dans mes bêtises. Quand papa a appris que je l’avais fait fumer, c’est là que les choses se sont encore plus corsées entre nous. Il a cessé de m’adresser la parole. Pendant un moment, je n’avais plus le droit de voir ma petite sœur. J’ai passé quelques semaines à vivre dans la rue, à cette époque, jusqu’à ce que je sois embauché dans un bar en tant que videur. C’était bien mon genre comme travail. J’ai toujours aimé la bagarre, et j’avais le droit de foutre des raclées aux clients qui causaient des problèmes. Parfois je frappais un peu trop fort au goût de mon patron, mais il ne m’embêtait pas trop avec ça.

5.
On rencontre des gens de toutes les sortes dans les bars. J’ai rencontré des gens peu recommandables qui m’ont fait essayer la coke. C’était bien mieux que le cannabis, on planait bien plus. Rapidement, je me suis mis à en consommer de plus en plus. Ça a duré longtemps, j’ai travaillé longtemps au bar, souvent j’étais même high pendant que je bossais. J’ai commencé à dépenser beaucoup d’argent dans la cocaïne, à un point tel que j’en suis venu à en vendre moi-même, mais ça n’a pas duré car les fournisseurs n’aiment pas laisser leur marchandise à des addicts. À vingt-quatre ans, après six ans au bar, mon patron m’a viré en découvrant mes loisirs auto-destructeurs. Il ne s’en était jamais rendu compte avant, j’avais baissé ma garde. J’avais 24 ans lorsque je suis entré en cure de désintoxication. J’en avais 25 lorsque j’en suis sorti, un an plus tard.
6.

À ma sortie, Abba’ m’a annoncé qu’elle avait rencontré un garçon, qu’elle était follement amoureuse. Je n’avais jamais rencontré de fille que j’aimais vraiment. J’avais couché avec des tas de demoiselles, mais sans jamais m’engager. C’est une des raisons pour lesquelles je lui ai dit de faire attention, que ce mec était probablement un salaud. Je connais bien les hommes puisque j’en suis un.  Elle était insistante, me disant qu’avec lui elle était heureuse. J’ai fini par le rencontrer, et après un peu de temps je me suis mis à l’apprécier. J’ai commencé une formation pour devenir mécanicien, peu de temps après ma sortie de cure. Puis je me suis trouvé un job peu de temps après. Toutefois, je ne trouvais pas ça très payant, pas assez à mon goût en tout cas. À 26 ans, je me suis fait arrêté pour vente de drogue. C’était la solution pour moi de vendre en plus de mon boulot « légal ». Ça n’a pas duré très longtemps, malheureusement.

7.
J’ai tout juste trente ans à ma sortie de prison. Grâce au programme de réinsertion sociale, je n’ai pas trop de difficulté à trouver un job en mécanique. Ils cherchent toujours des gens pour réparer les voitures, de toute façon. C’est là je rencontre Lacey, enfin, ce n’était pas son vrai prénom, c’était celui qu’elle utilisait sur scène. Je passe beaucoup de temps à la boîte de strip-tease où elle travaille, peut-être un peu trop en fait. La première fois que je la vois sur le podium, je tombe amoureux, elle est magnifique. Je ne tente pas ma chance, je n’en ai jamais l’occasion. Puis un soir, alors que je fume une cigarette dehors, je la vois qui sort du club à son tour et qui crie à deux clients de la lâcher. Sans hésiter, j’interviens, me mêlant de cette histoire qui ne me regarde pas simplement pour aider la strip-teaseuse. Je me bagarre ce soir-là, comme bien souvent. Je réussis à me débarrasser des deux idiots, mais l’un d’eux m’a ouvert la lèvre inférieure en me frappant au visage. Lacey me propose de venir chez elle pour m’aider avec mon visage. On a couché ensemble ce soir-là, puis les autres soirs d’après. Tout s’est passé très rapidement, elle passait énormément de temps chez moi et moi chez elle. Après quelques semaines à se fréquenter, on a finalement décidé que l’on était un vrai couple. Je n’avais jamais connu ça. Je pense qu’elle non plus. Elle continuait de danser au club, ça ne me plaisait pas. J’allais souvent la voir, et je détestais quand les clients lui faisaient des remarques ou payaient pour des danses dans les isoloirs. Elle me répétait toujours que ça n’allait jamais plus loin qu’une danse, mais j’étais toujours furieux. On se disputait fréquemment à ce propos, et finalement elle a décidé de me plaquer. Ça m’a détruit lorsqu’elle m’a jeté à la porte de son appartement, me tendant la boîte qui contenait les quelques trucs que j’avais laissés chez elle.

J’étais démoli, mais je n’ai pas eu trop le temps de me morfondre, Abbadon est arrivée avec ses propres malheurs. Elle ne m’avait jamais parlé que les choses allaient mal avec son copain. Tout semblait toujours aller pour le mieux. Lorsqu’elle m’a annoncé leur rupture et qu’elle m’a raconté qu’il l’avait trompé, j’étais furieux. Je ne pouvais pas le croire, que ce gars avait osé faire ça à ma petite sœur. Je voulais le détruire en morceaux, lui faire subir les pires choses pour l’avoir rendue malheureuse. Elle ne veut pas que je m’en mêle, quand je lui dis que je peux aller lui régler son compte. Pour ne pas la fâcher, j’ai donc laissé tomber l’idée de la venger, me contentant de la consoler du mieux que je pouvais. Je ne lui ai pas parlé de Lacey et moi, j’ai toujours préféré rester vague sur le sujet des filles avec ma sœur. Je me doutais qu’elle n’aurait pas approuvé que je m’amourache d’une danseuse nue. Je continue toujours de visiter le club, guettant Lacey et les clients un peu trop tactiles, essayant de la rendre jalouse en flirtant avec les autres filles, en lui prouvant que je peux bien vivre sans elle. Depuis ma sortie de prison, je n’ai pas encore fait de conneries. Me connaissant, ça ne devrait pas tarder, j’aime bien le goût du risque.
Derrière l'écran
Prénom/Pseudo IRL + Snatch, mon prénom on le dit jamais, mais c'est MarianneAge + 22 ans Pays/Région + Canada Impression sur le forum + J'ai craqué à votre demande de partenariat. I love you Présence + J'ai une vie, mais je suis une fille très multitask. Je dirais que je viens trop souvent. Célébrité empruntée + Charlie Hunnam

fiche par Rinema
Revenir en haut Aller en bas

En savoir plus sur moi

★ AGE : : 34
★ MESSAGES : : 154
★ AVATAR : : Ian Somerhalder

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: elijah → and i'm not even sorry   Jeu 28 Mai - 22:48

Bienvenue à toiiii

ça me fait super plaisir de te voir parmi nous
En plus avec un scénario

Bon courage pour ta fiche !

_________________
Difficile de se réveiller un jour et de réaliser qu'on ne sait même plus qui on est, ni qui sont tous ces gens. Une chance de tout recommencer à zéro? ©️endlesslove.
We can forget the past, but it never forgets you ▵
Revenir en haut Aller en bas

En savoir plus sur moi

★ AGE : : 31
★ MESSAGES : : 16
★ AVATAR : : Shay Mitchell

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: elijah → and i'm not even sorry   Jeu 28 Mai - 22:49

Bienvenue à toi ^^
Revenir en haut Aller en bas

En savoir plus sur moi

★ AGE : : 27
★ MESSAGES : : 137
★ AVATAR : : Nina Dobrev

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: elijah → and i'm not even sorry   Jeu 28 Mai - 23:20

MON FRÈRE D'AMOUR !!!! Je suis tellement contente que tu sois la si tu savais !!! Bon courage pour ta fiche de présentation, si tu as des questions, surtout n'hésite pas !!!!

_________________
"You broke my heart"
Mon coeur n'est plus que des morceaux. Je croyais en cet amour si fort que nous avions tous les deux. J'ai cru que tu étais le bon, celui à qui j'allais dire oui. Celui avec qui j'allais passer le restant de ma vie. Mais en quelques secondes tu as réussi à briser tout ça, mon monde c'est totalement écrouler à cause de toi. Mais je ne sais pas pourquoi une partie de mon cœur t'aime encore comme un fou ! ♛ by endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas

En savoir plus sur moi

★ AGE : : 32
★ MESSAGES : : 13
★ AVATAR : : Charlie Hunnam

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: elijah → and i'm not even sorry   Jeu 28 Mai - 23:37

Merci beaucoup vous trois I love you

Et promis Abbadon, j'oublierai pas!
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Fonda'

En savoir plus sur moi

★ AGE : : 33
★ MESSAGES : : 139
★ AVATAR : : Colin O'Donoghue

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: elijah → and i'm not even sorry   Ven 29 Mai - 1:44

Comme c'est le scénario d'Abbadon, je vais la laisser s'occuper de ta fiche

_________________
Depuis que tu es partie, je ne suis plus que l'ombre de moi-même. Sans ta présence à mes côtés chaque jour, je me meurs à petit feu. Cette distance entre nous me tue davantage à mesure que les jours passent...

(c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas

En savoir plus sur moi

★ AGE : : 27
★ MESSAGES : : 137
★ AVATAR : : Nina Dobrev

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: elijah → and i'm not even sorry   Ven 29 Mai - 14:13

Ta fiche est parfaite, c'est exactement ce que je voyais pour mon frère. Fait juste attention, quand notre mère a eu un cancer Abbadon avait 10 ans donc tu avais 15 ans. Sinon c'est parfait. Félicitation frèro ! Il ne te manque plus que le groupe et je peux te valider !  

_________________
"You broke my heart"
Mon coeur n'est plus que des morceaux. Je croyais en cet amour si fort que nous avions tous les deux. J'ai cru que tu étais le bon, celui à qui j'allais dire oui. Celui avec qui j'allais passer le restant de ma vie. Mais en quelques secondes tu as réussi à briser tout ça, mon monde c'est totalement écrouler à cause de toi. Mais je ne sais pas pourquoi une partie de mon cœur t'aime encore comme un fou ! ♛ by endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas

En savoir plus sur moi

★ AGE : : 32
★ MESSAGES : : 13
★ AVATAR : : Charlie Hunnam

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: elijah → and i'm not even sorry   Ven 29 Mai - 14:28

J'oublie toujours les groupes *facepalm*

Et je suis conscient que leur mère est décédée lorsqu'ils avaient 10&15 ans, mais si ça faisait un an qu'elle se battait, il avait quatorze ans quand il a appris qu'elle l'avait, non? ^^'
Revenir en haut Aller en bas

En savoir plus sur moi

★ AGE : : 27
★ MESSAGES : : 137
★ AVATAR : : Nina Dobrev

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: elijah → and i'm not even sorry   Ven 29 Mai - 14:52

Bienvenue
Félicitations, tu es validé(e)
Félicitations ! Tu as complété ta fiche avec brio ! Te voici prêt(e) à aller sillonner la ville de Sydney. Pense bien à recenser ton avatar si tu ne veux pas voir ton jumeau débarquer ainsi que ton nom et ton prénom ! Tu peux aussi chercher des relations en créant ta fiche de liens ici, demander un logement et recenser ton boulot dans cette section et créer des scénarios si tu le souhaites ici! Enfin, n'hésite pas à voter régulièrement sur les top sites par ici et à faire de la pub autour de toi

Si tu as la moindre question, n'hésite pas à contacter le staff, à savoir Abbadon ou Ethan/Emrys

fiche par Rinema



Non il avait 16 ans quand elle est morte et moi 11. Donc tu avais 15 ans quand tu as appris qu'elle était malade et moi 10.


_________________
"You broke my heart"
Mon coeur n'est plus que des morceaux. Je croyais en cet amour si fort que nous avions tous les deux. J'ai cru que tu étais le bon, celui à qui j'allais dire oui. Celui avec qui j'allais passer le restant de ma vie. Mais en quelques secondes tu as réussi à briser tout ça, mon monde c'est totalement écrouler à cause de toi. Mais je ne sais pas pourquoi une partie de mon cœur t'aime encore comme un fou ! ♛ by endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


En savoir plus sur moi

MessageSujet: Re: elijah → and i'm not even sorry   

Revenir en haut Aller en bas
 

elijah → and i'm not even sorry

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» ELIJAH ■ Il fut un jour où 69 était un simple chiffre et il fut un temps où tu pouvais manger une banane tranquillement…
» {Flashback} Back From The Dead [Klaus, Kol & Elijah]
» Elijah Mikaelson
» seule avec sa petite enfin c'est ce qu'elle pense(elijah)
» Elijah Mikaelson - Vampire originel (Pris)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A sky full of stars :: Vos papiers s'il vous plait ! :: Passport :: Fiches acceptées-